google-site-verification: google0008a4b414b80f31.html

jeudi, avril 10

8 Recettes de colle maison à la farine (blé, seigle, sarrasin, amidon)

Ces recettes anciennes de colles végétales, naturelles, sont utilisées pour coller du papier, des reliures de livres, du tissu, pour le papier-mâché... Elles sont sans danger pour les enfants.

Faire soi-même une colle végétale à la farine


Fabriquer soi-même sa colle végétale est une opération très facile et rapide à réaliser. Voici quelques anciennes recettes efficaces, a sélectionner selon les matériaux à coller. Selon le type de farine, d'amidon, de mélange, vous obtiendrez une colle plus ou moins forte. 

Colles écologiques adaptées aux enfants, économiques

100% végétales, sans produits nocifs, ni chimiques, ces colles sont saines et peuvent être utilisées sans crainte par les enfants. Que ce soit pour coller ou pour fabriquer du papier mâché, les enfants pourront s'en servir sans crainte, ni danger.

Ce type de colle est économique car elle revient moins chère et si l'on utilise de grandes quantités, on s'adresse aux boulangers pour récupérer la farine du sol. La farine tamisée est ainsi recyclée en colle, aucun gaspillage.

Quelle farine utiliser pour faire de la colle maison?


Si la farine ordinaire de froment convient bien, celle de seigle lui est supérieure et celle de sarrasin encore plus. Quant aux cartiers (fabricants de cartes de vœux, d'anniversaire, de mariage, de visite…) ils utilisaient un mélange farine et amidon (fécule de maïs ou de pomme de terre). En effet, la colle réalisée avec de l'amidon à 100 % est plus forte que celle fabriquée avec de la farine.

La conservation de la colle de farine et ou d'amidon maison

Conservée dans un flacon hermétiquement fermé, elle se garde généralement 3 semaines, un peu moins en été, seulement 10 jours.

Recette de colle maison à la farine

  • Farine (blé, seigle ou sarrasin) selon si l'on veut une colle forte ou moyenne
  • Eau froide pour délayer
  • eau bouillante

La proportion est de 2 doses pour la farine et de 3 pour l'eau.

par exemple :
  • 2 cas de farine
  • 3 cas d'eau

Procédure:

Mélangez la farine avec un peu d'eau dans un bol. Faites bouillir l'eau dans une casserole.
Versez peu à peu la farine dans l'eau bouillante, tout en remuant avec une cuillère en bois.

Laissez cuire à feu moyen doux, en remuant sans cesse, jusqu'à obtenir une espèce de bouillie, qui à force de cuisson, s'épaissit. 

Laissez cuire à petits bouillons jusqu'à ce que la colle libère une odeur de bouillie cuite. 

Testez un peu de matière, après refroidissement, entre les doigts, elle est alors à ce stade collante. Laissez refroidir, puis versez dans un récipient que l'on ferme hermétiquement.

Voir la préparation en vidéo


Préparation supplémentaire pour coller des papiers pour meubles:


Après refroidissement, broyez la colle, remuez-la vigoureusement. Imbibez de cette colle un papier, laissez reposer un peu, puis appliquez et collez.

Recette de colle de farine (pour obtenir 700 g de colle)


Temps total : 1 h 30

Fournitures:
  • 100 g de farine tamisée
  • 850 g d'eau


Procédure:

Délayez la farine dans l'eau, dans une casserole, puis faites chauffer doucement tout en remuant à la spatule. Lorsque le liquide devient filant, versez dans un récipient, puis filtrez au tamis, après un court refroidissement.

Recette de colle d'amidon (pour 800 g de colle)


Temps total : 1 h

Fournitures:

  • 100 g d'amidon
  • 200 g d'eau
  • 650 g d'eau

Procédure:

Dalayez l'amidon avec 200 g d'eau froide. Faites bouillir les 650 g d'eau, puis versez peu à peu l'amidon délayé dans l'eau bouillante, en remuant. Laissez cuire en remuant environ 10 min. Puis laissez refroidir et conditionnez dans des récipients hermétiques.

Recette de colle pour carton


Multipliez par 12 le poids de farine ou d'amidon pour obtenir la quantité en g d'eau nécessaire.

Pour connaître, calculer le poids de colle obtenue, multipliez par:

  • 9 le poids de la farine
  • 11 le poids de l'amidon.


Recette de colle fine, forte pour cartes et autres


Cette préparation comprend de la farine, de l'amidon (fécule de maïs ou de pomme de terre), de l'eau.

Les proportions sont les suivantes:

  • 40 mesures d'eau
  • 4 mesures de farine
  • 1,5 mesures d'amidon


Il s'agit bien de mesure et non pas de poids des ingrédients.

Procédure:

Faites comme précédemment, jusqu'au point de finition de cuisson. A ce stade, la colle en préparation étant hors du feu, remuez avec une spatule en bois toutes les heures, jusqu'à complet refroidissement. Filtrez la colle avec un tamis  en vous aidant d'un pinceau brosse.

Recette de colle à la farine pour les étoffes (utilisée autrefois par les selliers)

Fournitures:
  • 0 litre 465 ml d'eau 
  • 0 l 812 ml de farine


Procédure:

Faites bouillir l'eau, puis versez la sur la farine, tout en remuant à la spatule à bois.
A force de cuisson, la préparation s'épaissit et devient très collante.

Recette de colle pour réparer le papier

Ajoutez quelques gouttes de vinaigre dans une recette de colle à la farine.

Ou : préparez la colle avec de la pain de mie détrempée dans de l'eau bouillante (au lieu de farine), puis tamisez (ou mixez) la préparation. La particularité de cette colle est qu'elle doit être utilisée le lendemain seulement (ni avant, ni après). 

Ensuite, il s'agissait de frapper au marteau le papier, pour y passer la colle, puis, un fois bien sec, le mettre sous presse pour le lisser, pour ensuite étendre à coups de marteau.

Cette préparation nous vient de Pline qui l'utilisait pour restaurer du papier d'Egypte (papyrus).

Autres colles végétales : marrons d'Inde, pommes de terre, graines de phalaris



Les colles végétales ne se contentaient pas de farines et d'amidon. Etaient utilisés autrefois dans la fabrication de colles, la farine de marrons, les pommes de terre crues, râpées mêlées à de la pierre d'Alun, pour coller le papier, les tissus, les reliures. En ce qui concerne la farine extraite des graines de phalaris, on en faisait de la colle pour tisserands, à destination des tissus fins. 

Source:
François Malepeyre, Nouveau manuel complet de la fabrication des colles, Roret, 1856

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire